Skip to content

DÉFI DE DONNÉES SUR LES BONNES HABITUDES DE VIE

Exploration de nouvelles sources de données pour la surveillance de la santé publique

Innovation dans le suivi de la santé publique

Les progrès technologiques ouvrent de nouvelles voies pour la collecte de données sur la santé. Il existe des possibilités pour mettre à profit ces nouvelles sources de données et améliorer la surveillance de la santé publique. Mais comment pouvons-nous mieux utiliser ces nouvelles sources d’informations et les intégrer dans les systèmes de surveillance de la santé actuels?

Pour répondre à cette question, les principaux organismes canadiens et américains pour la santé et l’innovation se sont associés afin de créer le Défi de données sur les bonnes habitudes de vie. Ce défi vise à déterminer et à évaluer les nouvelles sources de données et les nouvelles méthodes permettant d’améliorer la surveillance de la santé publique.

Nous avons recherché des innovateurs proposant de nouveaux types de données et de sources de données servant à la mesure des indicateurs de l’activité physique (par exemple, le nombre de pas quotidien), du sommeil (par exemple, le nombre d’éveils par nuit), de la sédentarité (par exemple, le nombre d’heures consacrées en moyenne chaque jour à une activité sédentaire) et de la nutrition (par exemple, la quantité de fruits et légumes consommée par jour).

Après avoir évalué les candidatures provenant de l’ensemble du pays, neuf applications canadiennes ont été sélectionnées pour passer à la deuxième étape du concours, où elles seront approfondies et évaluées. Les applications américaines sont évaluées séparément.

Découvrez les finalistes de la phase 1

Étudiants

Chercheurs

Institutions du secteur public

Organismes du secteur privé

Comment le défi fonctionne-t-il?

Ce défi est divisé en deux vagues distinctes : une vague pour les innovateurs au Canada et une pour ceux aux États-Unis. Les inscriptions pour chaque vague sont gérées séparément à partir des liens au bas de cette page. Les deux vagues suivront un processus en deux phases.

Phase 1: Idéation

Les participants au défi doivent déterminer et proposer des sources ainsi qu’une méthodologie pour l’agrégation de données provenant de différentes sources dans le but de mesurer un certain nombre d’indicateurs ayant trait à l’activité physique, au sommeil, à la sédentarité ou à la nutrition. Une liste de suggestions d’indicateurs pouvant être mesurés se trouve ci-dessous. Les finalistes sélectionnés à l’issue de la phase 1 recevront une aide financière et passeront à la phase 2. Les détails concernant les prix décernés sont disponibles sur les sites d’inscription de chacune des vagues du défi.

 

Phase 2: Test

Les finalistes sélectionnés seront invités à mettre en œuvre le concept proposé en phase 1. Les résultats seront comparés aux travaux de recherche et d’analyse et aux données de surveillance existantes provenant de l’Agence de la santé publique du Canada (vague canadienne) ou des Centers for Disease Control and Prevention (vague américaine). Les meilleures solutions recevront chacune une aide financière et auront la chance de voir leur concept intégré aux systèmes de surveillance de la santé publique.

VOUS AVEZ DES QUESTIONS?

Envoyez-nous un courriel, et nous vous répondrons aussi rapidement que possible.

Les candidats de la vague canadienne doivent écrire à l’adresse healthdatachallenge@marsdd.com

Les candidats de la vague américaine doivent écrire à l’adresse brfssinnovations@cdc.gov

À PROPOS DU DÉFI

Accès aux données pour une meilleure santé

Le défi de données sur les bonnes habitudes de vie est un partenariat entre le gouvernement du Canada, les Centers for Disease Control and Prevention et MaRS Discovery District. Le défi encourage les innovateurs à créer et à tester de nouvelles façons de recueillir et d’utiliser les données pour la surveillance de la santé publique.


Pourquoi la qualité des données est-elle importante pour la santé publique?

La surveillance de la santé publique est l’évaluation continue et systématique de la santé d’une communauté. Elle joue un rôle essentiel afin d’assurer que des informations fiables et récentes soient disponibles pour appuyer la prise de décisions opérationnelles et stratégiques au sein du système de santé.

Par exemple, en étudiant les tendances d’activité physique ou de nutrition, les organismes de santé publique pourront être en mesure de déterminer les populations présentant le plus haut risque de développer des maladies chroniques, comme le diabète ou l’obésité. Ces informations peuvent aussi appuyer la mise en œuvre d’interventions pour aider ces populations à rectifier leurs trajectoires de santé.


Approche actuelle de la surveillance de la santé publique

Les organismes de santé publique comme l’Agence de la santé publique du Canada et le Centers for Disease Control and Prevention s’appuient sur de multiples sources d’informations. Pour le moment, ces sources sont les suivantes :

  • Enquêtes remplies par les sujets
  • Entretiens en personne ou par téléphone
  • Questionnaires en ligne
  • Mesures directes
  • Données administratives médicales et hospitalières
  • Données sur la mortalité

Quels problèmes cette approche représente-t-elle?

Les méthodes traditionnelles de surveillance peuvent comporter un certain nombre de problèmes ayant des conséquences sur la faisabilité de la collecte des données et sur la qualité des informations obtenues. Ces problèmes sont les suivants :

  • Baisse dans les taux de participation et de réponse
  • Biais de rappel
  • Hausse du coût de la collecte des données
  • Insuffisance des rapports ou rapports excessifs
  • Problèmes liés à la généralisation à l’ensemble de la population
  • Retards entre la collecte des données, l’analyse et la production des rapports
  • Changements des technologies utilisées pour les communications personnelles

Comment aborder ces problèmes?

L’utilisation des données recueillies à l’aide des nouvelles technologies et méthodologies ou provenant de sources de données non conventionnelles (comme les dispositifs portatifs, les applications mobiles et les réseaux sociaux) offre la possibilité aux organismes de santé publique de réaliser ce qui suit :

  • Compléter les données existantes et surmonter les limites rencontrées lors de l’utilisation des données transmises par les sujets eux-mêmes au moyen des méthodes actuelles
  • Augmenter la granularité, la diversité et la portée des données pour l’analyse
  • Réduire le temps entre la collecte des données et l’analyse grâce à un échantillonnage continu à partir de multiples sources
  • Accroître la capacité à explorer et à traiter de nouveaux domaines de la santé publique

INDICATEURS DE SANTÉ

Nous recherchons des solutions novatrices pour la collecte et l’utilisation des données issues des indicateurs de santé cités ci-dessous. Les solutions des participants peuvent traiter un ou plusieurs des indicateurs.


Activité physique

Une activité physique d’intensité modérée à élevée désigne toute activité dont la dépense énergétique est supérieure à trois équivalents métaboliques Les indicateurs de l’activité physique incluent les suivants :

  • Temps consacré chaque jour à une activité physique d’intensité modérée à élevée
  • Durée quotidienne des activités physiques d’intensité modérée à élevée en fonction de périodes de 10 minutes ou plus
  • Durée quotidienne cumulée des activités physiques d’intensité modérée à élevée au travail, à la maison ou dans les déplacements
  • Moments de la journée où les activités physiques d’intensité modérée à élevée sont fréquentes
  • Nombre de pas au quotidien
  • Miles ou kilomètres (distance) parcourus à pied ou par d’autres modes de transport actifs
  • Fréquence des activités physiques d’intensité modérée à élevée
  • Calories brûlées
  • Types d’activité (aérobique, musculation, etc.)
  • Niveau d’activité (faible, modéré, élevé)
  • Temps passé à faire différents types d’activité physique d’intensité modérée à élevée (à la maison, au travail, lors des déplacements, dans les loisirs)
  • Lieu où les activités physiques d’intensité modérée à élevée sont réalisées (dans une installation sportive, à la maison, au travail, dans la rue, sur une piste cyclable)
  • Perception de la sécurité lors de l’activité physique
  • Niveau de plaisir retiré de l’activité physique d’intensité modérée à élevée
  • Nombre de volées d’escalier gravies
  • Fréquence cardiaque moyenne et maximum
  • Nombre d’heures par semaine que les adultes passent à faire du sport, de la musculation ou des activités physiques de loisir
  • Autres indicateurs

Sédentarité

La sédentarité désigne toute activité en état d’éveil caractérisée par une dépense énergétique inférieure ou égale à 1,5 équivalent métabolique et par une position assise ou allongée. Les indicateurs de la sédentarité incluent les suivants :

  • Temps passé quotidiennement à être sédentaire, à l’exclusion du temps de sommeil
  • Nombre d’heures par semaine passées devant un ordinateur ou un écran, notamment pour regarder la télévision ou des vidéos, jouer à des jeux sur l’ordinateur, envoyer des courriels ou naviguer sur Internet
  • Durée quotidienne cumulée de la sédentarité au travail, à la maison ou dans les déplacements
  • Nombre d’heures passées assis au travail et nombre ou fréquence des pauses dans la sédentarité au travail
  • Nombre d’heures passées dans une voiture ou un véhicule motorisé
  • Autres indicateurs

Sommeil

Les indicateurs incluent les suivants :

  • Nombre d’heures de sommeil par nuit (durée du sommeil)
  • Temps passé éveillé à l’endormissement
  • Efficacité du sommeil
  • Temps nécessaire à l’endormissement (latence du sommeil)
  • Régularité de l’heure du coucher
  • Régularité de l’heure de réveil
  • Comparaison de la durée du sommeil paradoxal et du sommeil non paradoxal (durée du cycle de sommeil)
  • Type d’activité avant l’endormissement (par exemple, temps passé devant un écran, à lire, à regarder la télévision)
  • Satisfaction du sommeil le matin
  • Somnolence diurne
  • Autres indicateurs

Nutrition

Vague américaine uniquement

Les indicateurs incluent les suivants :

  • Nombre total de calories consommées par jour
  • Nombre total de calories provenant des lipides
  • Fréquence de consommation de fruits (sauf les jus; par jour, semaine ou mois)
  • Fréquence par jour/semaine/mois de consommation de légumes verts ou de salades, avec ou sans autres légumes
  • Fréquence de consommation (par jour, semaine ou mois) de légumes (sauf les salades et les pommes de terre)
  • Nombre de boissons sucrées consommées chaque semaine (ou chaque jour)
  • Nombre de boissons caféinées consommées chaque semaine (ou chaque jour)

Télécharger les indicateurs de santé en pdf

Télécharger

EN PARTENARIAT AVEC

Avis de non-responsabilité

Les opinions exprimées sur le présent site Web ne représentent pas les opinions de l’Agence de la santé publique du Canada ou des Instituts de recherche en santé du Canada.

La marque « CDC » est la propriété du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis et est utilisée avec sa permission. L’utilisation de ce logo ne constitue en aucun cas une approbation par le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis ou le CDC d’un produit, d’un service ou d’une entreprise en particulier.